Bataille des clubs photo

Depuis trois ans, deux clubs de photographie organisent une compétition entre eux. Abingdon, un club basé au cœur de l'Oxfordshire, rivalise avec le club de photographie d'Eymet, en Dordogne, pour s'attribuer le droit de se vanter l'un l'autre.

Cette année, une saveur encore plus internationale a été introduite, puisque le juge chargé de superviser la compétition s'est joint au concours alors qu'il était en vacances dans le Mid-Wales. Chaque club a soumis vingt images, et Perry Johnson, un photographe semi-professionnel anglais qui vit maintenant à Majorque, a eu la tâche difficile de noter chaque image sur vingt. Perry a dû prendre en compte les aspects techniques et artistiques de chaque image, en examinant les éléments de composition, d'exposition, de mise au point et d'intention artistique afin de parvenir à une note.

L'un des rares avantages de la pandémie a été l'augmentation de la facilité avec laquelle les outils en ligne peuvent être utilisés pour réunir les gens, et la nuit dernière n'a pas fait exception, avec plus de trente personnes réunies virtuellement pour regarder le déroulement de la compétition. Abingdon, dans un effort pour embobiner le juge désigné par Eymet, a astucieusement glissé des titres tels que "les arbres en hiver" et "les plumes" parmi ses entrées. Le club d'Eymet, qui fait partie de l'Association Culturelle Anglo-Française d'Aquitaine, a réuni la plupart de ses membres dans la magnifique salle d'exposition de la place principale d'Eymet, et a dégusté un verre ou deux de Bordeaux pendant que les résultats se déroulaient.

Cette année, le concours a été remporté pour la première fois par Abingdon, qui a également obtenu la troisième et la deuxième place dans les scores individuels. Le grand gagnant individuel a été Andy Jeffries, membre du club d'Eymet, avec sa merveilleuse image intitulée "A glimpse of an elf". Les deux clubs se réjouissent de reprendre la bataille l'année prochaine, Eymet cherchant à reconquérir sa couronne avec autant d'ardeur qu'Abingdon à la conserver. Toutes les images peuvent être vues en dessous de ou sur le site du club de photographie d'Eymet https://www.eymetphotoclub.fr/.

Un article sur le concours a été publié dans le journal Bugle.